Jack Jeffrey et Bernadette Phan

flogo

Heures d'ouverture de la galerie :
du lundi au vendredi de 10h à 12h et de 15h à 19h.
Le samedi de 10h à 12h et de 15h à 18h.

Galerie du Tableau

item2
item2 item2 item2
item2

Diem Perdidi est une association créée en 1990 et dont l’objet est " la promotion des artistes plasticiens de la Région Provence Alpes Côte d’Azur ".

Depuis 1991 Diem Perdidi gère la Galerie du Tableau, rue Sylvabelle, à Marseille.

C’est un petit espace agrandi par le temps. En proposant un artiste par mois, la Galerie du Tableau, n’aurait pu en vingt-deux ans n’en proposer que deux cents.

Pour l’heure ce sont deux mille expositions et plus qui ont eu lieu.

Le 17 décembre 1990, un " microbe " de Max Ernst était proposé pour l’inauguration. Une épidémie s’est, ce jour-là, déclarée.

Dans cette galerie sont exposées des oeuvres d’art contemporain avec cette singularité que les expositions se déroulent selon un rythme bimensuel. Autrement dit un lundi sur deux a lieu un vernissage. Ainsi plus de 2000 artistes, pour la plupart de la Région PACA, ont pu présenter leurs travaux à la Galerie du Tableau.

Outre cette activité régulière, Diem Perdidi organise des manifestations qui permettent des échanges internationaux : Il s’agit alors soit de permettre aux artistes de la Région d’exposer à l’étranger, soit d’organiser l’accueil d’artistes étrangers dans la Région PACA.

Diem Perdidi

Add to Google

Alain Domagala : exposition du 10 au 29 novembre 2014

Aux instants idéels

Ma recherche s’articule sur la question du modèle, désignant paradoxalement l’objet et sa représentation. Il s’agit d’introduire une ambivalence entre objet, installation, design, maquette, sculpture pour créer des environnements propices à la rencontre entre espace mental et espace concret d’expérience.
J'ai pensé deux images dépendantes de l'espace dans lequel elles sont montrées de façon à ce qu'il n'en persiste qu'une. À celui qui regarde de se placer dans leur temporalité. L'ambiguïté réside dans le fait que toute perception de l'idéel ne peut exister qu'en dehors de cette coïncidence : l'espace du dit et du contredit en ce point de jonction.

FreeCounter